Allemagne


Le contexte
Les études
Etudes d'ingénieur
Informations générales
Repères
Les réformes
Les BerufsAkademien
Les associations d'ingénieurs
Le marché
Les salaires
Histoire
Données et culture
Institutions
Sites Web utiles
Etudiants étrangers


Autres pays

 

Allemagne
Les études d'ingénieur

 

Les trois grandes filières = Les TU ou TH = les Fachhochschulen
 

Les trois grandes filières

En RFA, les ingénieurs peuvent être formés:
  • en 9 semestres - durée de principe - dans les Technische Universitäten (TU) ou Technische Hochschulen (TH) correspondant à des universités techniques: 175394 étudiants en 94 dont 15% de filles.
  • en 8 semestres dans les Écoles Supérieures Techniques devenues depuis 1971, les Fachhochschulen (Écoles Professionnelles et Techniques Supérieures): 200140 étudiants en 94 dont 15 % de filles. depuis la loi de 1998 le FH peuvent adpoter la dénomination "university of technology" en anglais.
  • de manière plus limitative, dans les Berufsakademien, formations en alternance sur trois ans, dévelopées essentiellement dans le Bade-Würtemberg, dont le diplôme n'est pas reconnu partout.

La réforme de Wilhem von Humboldt datant du début du XIXème siècle est en grande partie à l'origine du système de formation des ingénieurs dans les T.H. et les T.U.

Les Universités ou Grandes Écoles techniques (TU ou TH)

  • Organisation générale des études

    Les études d'ingénieurs dans les Technnische Hochschulen et les Technische Universitäten sont structurées en :

    • un cycle fondamental (Grundstudium), d'une durée de 4 semestres, portant surtout sur l'enseignement des matières de base des sciences exactes et de l'ingénierie scientifique dans le domaine choisi. Ce cycle est conclu par l'examen du diplôme intermédiaire, le Vordiplom ou Diplomvorprüfung.
    • un cycle principal (Hauptstudium), d'une durée de 5 semestres, au cours duquel l'étudiant se spécialise dans un domaine d'orientation déterminé.

    Les cours du cycle principal portent sur 4 semestres, le cinquième étant consacré à la préparation et la rédaction du travail de fin d'études, le Diplomarbeit. Ce travail doit permettre à l'étudiant de prouver son aptitude à accomplir de manière autonome des travaux scientifiques. Les thèmes proviennent de projets de recherche ou concernent des problèmes de l'industrie; ils sont toujours élaborés sous la responsabilité de professeurs.

    • une période de stages pratiques (Praktikum), d'une durée minimale de 6 mois. En général, une première période de stages de deux mois est accomplie avant le début de la formation (Grundpraktikum), la deuxième période de stage plus spécialisé (Fachpraktikum) intervenant après le Vordiplom.

    La durée totale théorique de la formation d'ingénieur dans les T.H. et les T.U. est donc de 10 semestres. Dans la pratique, cette durée d'études est beaucoup plus longue. En moyenne, l'étudiant allemand a besoin de 13 semestres d'études pour obtenir son diplôme d'ingénieur.

    Les études du cycle fondamental et du cycle principal comportent essentiellement des cours magistraux (Vorlesungen), des travaux dirigés (Übungen) et des travaux pratiques en laboratoire (Laborpraktika). Certains établissements proposent au cours du cycle principal la réalisation d'un projet (Studienarbeit). Les matières du cycle principal se décomposent en matières obligatoires (Pflichtfächer), matières d'approfondissement (Vertiefungsfächer) et matières à option (Wahlfächer).

    Le nombre et la répartition des heures de cours peut connaître des variations importantes d'une université à l'autre, même pour la même filière.

  • La principale faiblesse généralement reconnue, est relative à la durée excessive des formations.

    Si, en théorie, la durée est de cinq ans et demi dans les T.H. (englobant le stage pratique et le semestre d'examens) et de quatre ans en moyenne dans les F.H. (variable toutefois selon les Länder), le temps moyen mis par l'étudiant pour obtenir son diplôme est fréquemment beaucoup plus long, atteignant en moyenne sept années dans les T.H. et cinq années dans les F.H.. Ceci a conduit le "Comité consultatif de la science pour le développement futur des Hochschulen", à recommander un plan d'études "4 plus", visant à ramener la durée effective moyenne à quatre ans et trois mois. Cette opinion est partagée par plus de 3/4 des professeurs d'universités en charge des formations d'ingénieurs.

Les Fachhochschulen

  • Liste de sites Web

    Les Fachhochschulen sont des institutions récentes en tant que formations d'ingénieurs, bien que de tradition aussi ancienne que celle des universités et universités techniques. On ignore souvent qu'elles ont été fondées dès la seconde moitié du XIXème siècle dans le but surtout de combler la lacune entre le technicien traditionnel et l'ingénieur de formation académique, et qu'elles différaient dans leur structure interne, la durée des études et les conditions d'admission des universités techniques de l'époque.

    Les Fachhochschulen, dans leur forme actuelle ont été créées en 1971. La majorité d'entre elles émane des anciennes écoles d'ingénieurs-techniciens. Leur intégration complète dans le cadre universitaire date de 1976. Leur rôle et leur statut sont définis par la loi-cadre sur l'enseignement supérieur (Hochschulrahmengesetz) et réglementés par les lois sur l'enseignement supérieur adoptées dans les différents Länder. Dans la plupart des Länder, il existe une loi globale commune aux universités, aux FH et aux autres établissements d'enseignement supérieur.

    Depuis leur création, les Fachhochschulen ont connu un essor rapide : entre 1976 et 1986, le nombre d'étudiants a doublé, le nombre d'employés a augmenté de 40% et de nombreux nouveaux bâtiments ont été construits. Ce développement dynamique des Fachhochschulen est loin d'être achevé : l'éventail des études proposées dans les FH est continuellement renouvelé et complété, l'engagement international des FH a augmenté et les secteurs de formation continue, recherche et développement vont être, dans le cours des prochaines années, plus amplement développés.

    L'objectif de base des FH, à savoir former des ingénieurs dans des conditions proches de la pratique, reste encore valable à l'heure actuelle, même si le caractère pratique des études s'accompagne largement d'un enseignement fondamental théorique et scientifique.

Les BerufsAkademien

  • liste des sites Web

    La formule des Berufsakademien (BA pour faire court) développée pour l'essentiel dans le Land de Baden-Württemberg sur un schéma d'apprentissage avec séjours alternés en école et entreprise apparaît ainsi comme une exception. Mais cette formation d'ingénieur par apprentissage ne peut être reconnue strictement comme une filière d'enseignement supérieur, ce qui est la source de difficultés réelles.

    Le diplôme des BA est établi sur le territoire du Land de Baden-Würtemberg comme équivalent à celui des FH. Une extension a été longuement discutée au niveau fédéral. Si un accord de principe a été obtenu, il est assorti de conditions qui ne seront pas aisées à remplir.

    Il s'agit donc d'un dispositif très spécifique, presque hors la loi au sens formel du terme, ce qui explique sans doute pourquoi nous le connaissons si peu en France…

Le Doctorat

Le doctorat est resté jusqu'à présent non réglementé: il sanctionne un parcours individuel suivi par un professeur et sanctionné par un jury d'université.

Il est attribué par une habilitation, qui ouvre l'accès à un poste de professeur. La nomination ne peut intervenir que dans une autre université.

Les grands traits du système

 Les deux grandes filières s'inscrivent dans deux philosophies différentes
  • Dans les universités techniques (TU ou TH), coexistent deux autonomies:
    • celles des professeurs qui bénéficient d'une très grande autonomie et d'une autorité totale sur leur équipes ( principe des chaires)
    • celles des élèves, qui ont le choix du rythme, des sujets, sauf à la fin de leurs études où ils sont très encadrés pour leur Diplom-Arbeit (TFE en plus lourd)
  • Dans les FH la logique est complétement scolaire avec
    • un encadrement continu des élèves, qui suivent des séquences de cours en amphis
    • uen charge de service très élevée pour les enseignants (16-18 heures)

    retour début

 

titre