Voies d’accès au Titre d’Ingénieur Diplômé

Le(s) titre(s) d’ingénieur diplômé délivré(s) au nom de l’État par un établissement d’enseignement supérieur sont en général lié à des cursus de formation et valident la maîtrise de connaissances, capacités, compétences nécessaires à l’exercice des fonctions d’ingénieur et des profils de métiers visés par cette formation.

Pour répondre à l’évolution des besoins des entreprises, de la société et des candidats, l’offre de formation conduisant au Titre d’Ingénieur Diplômé s’est diversifiée, tant au niveau des modalités de recrutement que de l’organisation des études, offrant ainsi, à de nouveaux publics, l’opportunité d’accéder à ce Titre .

Trois voies de formation conduisant au Titre d’Ingénieur Diplômé

Si la voie de la formation initiale sous statut étudiant (FISE) est la modalité d’accès au titre d’ingénieur diplômé d’une École la plus ancienne et la plus répandue, d’autres modalités se sont ajoutées au cours du temps :

  • 1974 : possibilité pour les salariés d’obtenir le diplôme d’ingénieur d’une École au titre de la formation continue sous statut de stagiaire de la formation professionnelle continue (arrêté Fontanet)
  • 1987/1992 : possibilité d’obtenir le diplôme d’ingénieur d’une École en formation initiale sous statut d’apprenti (FISA)
  • 2015 (octobre) : délibération de la CTI autorisant les écoles qui le souhaitent à utiliser le cadre du contrat de professionnalisation en dernière année d’étude

Depuis 2002, accès possible par la voie de la Validation des Acquis de l’Expérience

Par ailleurs, depuis 2002, la réglementation implique l’obligation, pour tout établissement d’enseignement supérieur délivrant des diplômes ou titres au nom de l’Etat, de permettre l’accès à ces diplômes par la voie de la VAE.

Ainsi, une fois qu’un établissement est habilité à délivrer un titre d’ingénieur diplômé (quelle que soit la voie de formation concernée par cette habilitation : initiale sous statut d’étudiant, initiale sous statut d’apprenti, ou continue), cela entraîne, d’office, sa capacité à délivrer ledit diplôme dans le cadre d’une validation des acquis de l’expérience, sans qu’il soit besoin d’une habilitation spécifique.

 

Tout titre d’ingénieur diplômé peut donc être accessible par l’une et/ou l’autre de ces voies sous réserve d’habilitation par la CTI : l’intitulé du titre d’ingénieur diplômé délivré ne fait pas référence à la voie d’accès.

A chacune de ces voies correspondent des pré-requis, des conditions et modalités de recrutement et une organisation des études et une pédagogie spécifiques

Enfin, un établissement peut être habilité à délivrer plusieurs titres d’ingénieur diplômés par l’une et/ou l’autre de ces voies.

En savoir plus

Ingénieur par la voie de la formation initiale sous statut étudiant 

Ingénieur par la voie de la formation initiale sous statut d’apprenti

Ingénieur par la voie de la formation continue 

Ingénieur par la VAE